Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Blog de Nounours

  • VW Golf Rabbit (Amérique du Nord)

    Pin it!

    En 1978, Volkswagen commença à produire la version nord-américaine de la Golf, dénommée Rabbit, dans son usine de Westmoreland.

    001.jpg

    Lire la suite

  • 5 voitures construites sur mesure pour de riches excentriques

    Pin it!

    L’un des plaisirs de commander une voiture neuve est de pouvoir la concevoir en détail, d’en choisir la couleur, les jantes, les options, etc. Pour les plus nantis, les marques premium et de prestige disposent d’un service « bespoke » qui se charge de réaliser leurs moindres envies. Mais cela ne suffit pas encore à certains, qui préfèrent commander aux constructeurs des modèles inédits, spécialement conçus pour leur petite personne. En voici cinq.

    Lire la suite

  • Ford Shelby GR-1

    Pin it!

    La Ford Shelby GR-1 de Superformance avec un V8 de plus de 700 chevaux.

    Lire la suite

  • Cette exceptionnelle Ferrari F40 LM aux enchères

    Pin it!

     

    C'est en 1987 que Ferrari a célébré ses 40 ans avec la plus mythique des Supercars, la F40. Elle fut dérivée en voiture de compétition pour donner naissance à la F40 LM.

    Lire la suite

  • Microlino

    Pin it!

    La Microlino a deux sièges, un poids à vide de 435 kg, une autonomie de 125 ou 200 kilomètres selon la batterie, et une vitesse maximale de 90 km/h, ce qui est amplement suffisant pour un environnement urbain.

    Avec seulement 2,4 mètres de long, la Microlino est idéal pour le stationnement en croix. L’entrée principale permet de sortir directement sur le trottoir. Le prix de vente est d'environ 12'000 euros, moins qu'une voiture, mais un peu plus qu'une moto. La Microlino peut être rechargée sur n'importe quelle prise de courant domestique conventionnelle en quatre heures, avec un connecteur de type 2 en seulement une heure. La Microlino garantit des sourires en plus.

    50799474_10218942121410980_6403844406394224640_n.jpg

    Choisissez votre couleur.

    Pour eux, il a toujours été important de créer la Microlino avec vous. C'est pourquoi ils laissent les fans des réseaux sociaux choisir les couleurs dans lesquelles ils aimeraient voir la Microlino. Ils ont reçu plus de 4'000 réponses, il y a  huit combinaisons de couleurs choisies par votre communauté.

    50847880_10218942122090997_8734883613616635904_n.jpg

    Début de production

    Le 24 Janvier, nous avons montré au monde l'évolution depuis les premiers prototypes. Ce n'est pas juste un autre prototype. C'est ce que nous appelons un véhicule de pré-série, ce qui signifie qu'il utilise presque toutes les pièces de série. Il est loin le temps du prototype, avec cette pré-série Microlino, nous voulions non seulement adapter le véhicule à toutes les réglementations, mais aussi veiller à ce que nous puissions atteindre notre objectif de prix. Nous sommes très satisfaits du résultat et sommes confiants de pouvoir commencer la production à l’été 2018.

    50902192_10218942121850991_7591394256623763456_n.jpg

     

    Source: micro-mobility.

    Par : Merlin Ouboter 

     

     

     

     

     

  • Porsche 916 prototype "Brutus" 1971

    Pin it!

    1971 Porsche 916 prototype "Brutus"
    Titre de circulation britannique 
    Châssis n° 9141430195

    3888_10648056_0.jpg

    - Le Prototype de la 916, voiture utilisée par Corina Piëch 
    - Prototype unique conçu à l'usine 
    - L'unique Porsche 916 équipée d'un moteur 2,9L RSR d'origine 
    - Propriété de Porsche pour l'usage de Corina Piëch 
    - Restauration exceptionnelle 

    "Brutus" : la raison de cette provoquante dénomination se trouve sous le capot arrière de cette Porsche très spéciale : il abrite en effet un six-cylindres à plat 2,9 litres RSR expérimental conçu à l'usine en position centrale, dont la puissance dépasserait largement 300 ch. Ce surnom lui a été donné par Corina Piëch, fille de Ferdinand Piëch, neveu de Ferry Porsche alors très impliqué dans le développement des Porsche de tourisme et de compétition (dont la mise au point de la 917). Avant de se trouver entre les mains de Corina, cette voiture était un prototype destiné à donner à la 914 la puissance qui lui manquait pour aller concurrencer d'autres sportives à moteur central comme les Dino 246 GT. Au risque de troubler aussi la carrière de la 911 qui, à cette époque, était menacée. 

    3888_10648056_1.jpg
    Ainsi, Brutus est le premier prototype des 11 voitures réalisées dans ce but. Ils reprenaient une caisse de 914/6 (dont le six-cylindres se limitait à 2 litres), mais le reste de l'auto était profondément modifié. Brutus est la seule 916 équipée d'origine d'un 2,9 litres à injection de RSR d'Usine alors que la dizaine d'autres voitures était équipée d'un 2,4 litres de 911 S. De ce fait un compte tours gradué jusqu'à 10 000 tr/min fut monté et un système de lubrification plus performant fut adapté. Brutus est aussi la seule Porsche 916 équipée d'un réservoir compétition de 85 litres. Pour les autres 916 on trouvait un réservoir de carburant de 100 litres placé à l'avant et nécessitant la présence de barres de renforts de caisse. Également dans un but de rigidité, le toit était soudé à l'ensemble. 

    3888_10648056_29.jpg
    Finalement, cette voie explorée par Ferdinand Piëch est restée sans lendemain, sans doute à cause de sa proximité de performances avec la 911. Mais ce premier prototype est resté dans la famille puisqu'il a été la propriété de l'usine et était confié à Corina Piëch pour son usage personnel. Elle l'a utilisé pendant quelques années, n'hésitant pas à faire modifier à plusieurs reprises l'aménagement intérieur par le département design de Tony Lapine. 

    3888_10648056_39.jpg
    En avril 1974, cette voiture peu ordinaire a été vendue pour la somme de 27 500 DM au colonel Robert E. Hartvigsen, alors qu'il faisait partie des forces canadiennes basées en Allemagne, à Lahr. En 1978, Brutus fut renvoyé à l'usine pour une importante révision des trains roulants et suspension ainsi qu'une réfection du moteur et de la boite de vitesses (facture de Porsche de 12 649 DM). En Avril 1978, Brutus fut exportée aux États-Unis lorsque l'affectation du colonel Hartvigsen arriva à son terme. La voiture fut immatriculée pour la première fois aux USA en octobre 1978. 

    3888_10648056_16.jpg
    Un certificat de Porsche, daté du 29 avril 1974, précise que cette 916 est une voiture "de production limitée : moins de 10 véhicules de ce modèle ont été produits pendant les années 1971 et 1972." Il indique aussi que "la raison pour laquelle cette voiture porte un numéro de châssis de 914-6 est parce qu'une carrosserie normale de 914-6 a été utilisée pour fabriquer le prototype original qu'est cette voiture." 
    Après le décès du colonel, la voiture resta stockée un certain nombre d'années avant d'être découverte par un important collectionneur américain, qui l'a lui-même cédée à l'actuel propriétaire, grand amateur de Porsche de compétition. Elle était alors en mauvais état et le compteur affichait 46 000 km. La rouille et de mauvaises réparations ont nécessité un déshabillage complet de la carrosserie pour qu'elle soit restaurée et repeinte dans les règles. La mécanique a réclamé également d'importants travaux, particulièrement complexes, à cause de la spécificité du moteur et de la transmission. Ils ont été réalisés avec l'assistance de Drew Slaton (grand spécialiste des Porsche RSR américain). Le propriétaire a d'ailleurs fait appel à d'autres spécialistes comme Jürgen Barth et George Hussey, grand connaisseur des 914 et propriétaire d'une autre 916 qui a pu être utilisée comme modèle. Pour l'intérieur, certain matériaux ont dû être recherchés en Allemagne pour pouvoir respecter l'authenticité de la voiture. 

    3888_10648056_5.jpg
    Les travaux ont duré trois années et, depuis, cette Porsche 916 a été présentée en mars 2017 au concours d'élégance d'Amelia Island. Elle a été ensuite exposée pendant six mois au "North American headquarters" de Porsche à Atlanta, en Géorgie, avant de faire partie de la rétrospective spécialement consacré à la marque, au sein du superbe Petersen Museum de Los Angeles. 

    Aujourd'hui, la voiture se présente dans un état exceptionnel, grâce à sa restauration particulièrement poussée et méticuleuse. Elle constitue une pièce unique de l'histoire Porsche, un jalon dans l'évolution de la gamme et elle bénéficie d'une histoire limpide, avec une appartenance à la famille Porsche elle-même. Ainsi, en plus de présenter des performances exceptionnelles pour son époque, elle ouvrira au nouveau propriétaire les portes des plus prestigieux évènements historiques du monde entier. 

     

    Source : Artcurial.

  • Ford Escort RS1700T

    Pin it!

    Avant le début de la guerre " Des gros Turbo" au début des années 80, il y avait le groupe B  en Rally dans lequel ils étaient exigé que les voitures soient  sur une base commercialisé. Cependant , à ce stade Ford avait lancé la production de la 3 ème génération de l'Escort et comme nous le savons tous elle était en traction avant.  Un début pas parfait à l'aube de l'élite du rally.

    Escort Gr B..jpg

    En 1980, Ford a commandé des nouvelles Escort à préparer pour le groupe B. Cela impliquait non seulement l'installation d'un moteur turbocompressé de 1.8ltr avec 300bhp, mais surtout la conversion en traction arrière.

    DSC_0301.JPG

    Un moteur turbo de 2,4 litres a également été testé, mais en raison des problèmes persistants, le projet a été abandonné en faveur du légendaire RS200. 

    DSC_0300.JPG

    Malgré la construction de 18 voitures, la plupart ont été écrasées suite à l'annulation du projet.

                          DSC_0307.JPG                 DSC_0310.JPG 

    C'est vraiment dommage que nous n'ayons jamais eu, même en nombre limité, une version complète de la Mk3 en rallye.

    DSC_0308.JPG

    les photos ci-dessus sont celles d'une réplique de ce prototype avec la pleine conversion de la roue arrière et la spécification de rallye, c'est vraiment quelque chose à voir avec ces quatre phares avant ronds emblématiques.

  • Les voitures de luxe abandonnées de Dubaï

    Pin it!

    Certaines villes ont des problèmes avec leurs déchets, d'autres souffrent de taux élevés de criminalité, d'autres encore peuvent manquer de logements abordables. Et puis il y a Dubaï, qui depuis plusieurs années est confrontée au problème inhabituel Certaines villes ont des problèmes avec leurs déchets, d'autres souffrent de taux élevés de criminalité, d'autres encore peuvent manquer de logements abordables. Et puis il y a Dubaï, qui depuis plusieurs années est confrontée au problème insolite des voitures de sport haut de gamme abandonnées, prenant la poussière dans les parcs de stationnement de l'aéroport ou au bord des routes, aux quatre coins de la ville.

    1g.jpg

    Si vous êtes déjà allé à Dubaï ou aux Émirats arabes unis, vous avez sûrement remarqué que la culture de l'automobile y est profondément ancrée, avec une préférence marquée pour les derniers, les plus gros et les plus luxueux véhicules d'exception. Mais comme le reste du monde, Dubaï a connu des périodes difficiles. Autrefois plaque tournante de l'économie du pétrole et centre d'un marché immobilier en plein essor, les étrangers, en particulier les Britanniques, ont investi dans ce marché en pleine ébullition. Les expatriés enrichis ont acheté les derniers bolides italiens et allemands pour compléter leur style de vie de millionnaire, puis la crise économique mondiale a éclaté, avec des répercussions sur le monde entier.

    7g.jpg

    Depuis l'effondrement économique de Dubaï, des milliers de voitures, parmi les plus belles jamais produites, sont maintenant abandonnées chaque année, oubliées par des expatriés et des habitants endettés jusqu'au cou qui fuient en hâte. Étranglés par des dettes énormes (une dette impayée ou même un chèque sans provision constitue une infraction criminelle à Dubaï), certains propriétaires de voitures paniquent et filent à toute vitesse à l'aéroport, abandonnant leur véhicule sur le parking pour sauter dans le premier vol et ne jamais revenir.

    4g.jpg

    Ferrari, Porsche, BMW, Mercedes sont régulièrement abandonnées sur le parking de l'aéroport international de Dubaï, parfois accompagnées de documents de prêt et de mots d'excuse sur le pare-brise. Certaines ont même la clé sur le contact.

    5g.jpg

    L'année dernière, une Ferrari Enzo, modèle produit à seulement quatre cents exemplaires, a été saisie par la police après être restée plusieurs mois dans un parking à prendre la poussière. Le bolide d'un million de dollars a été mis en vente aux enchères aux côtés d'autres Ferrari, Porsche, Range Rover et Mercedes récupérées sur le bord des routes.

    6g.jpg

    Les habitants se plaignent de ces véhicules disgracieux qui squattent les places de stationnement de l'aéroport ou restent là, misérablement, aux abords de leur joli yacht club. Un spectacle véritablement insoutenable . Seule note positive, il y aura bientôt des Ferrari en solde pour tout le monde !

     

     

     

  • PORSCHE PANAMERA SPORT TURISMO CONCEPT

    Pin it!

    En 2012, Porsche avait créé la surprise en dévoilant au salon de Paris le concept-car Panamera Sports Turismo, élégant et puissant break de chasse. Les clichés que Caradisiac vous présente aujourd'hui confirment l'arrivée imminente d'un tel modèle dans la gamme Porsche.

    S0-spyshots-porsche-panamera-turismo-371025.jpg

    Alors que la Ferrari GTC4Lusso se dévoile officiellement, c'est au travers de photos volées que l'on découvre la prochaine grande nouveauté de Porsche. La marque prépare son arrivée sur le segment des breaks sportifs avec une déclinaison de la Panamera inspiré du concept Panamera Sport Turismo dévoilé au Mondial de Paris 2012.

    S1-spyshots-porsche-panamera-turismo-371023.jpg

    S1-spyshots-porsche-panamera-turismo-371026.jpg

    Le véhicule dispose de très peu de camouflage et évolue sur routes ouvertes, laissant présager une présentation proche (probablement au salon de Paris en octobre prochain, au à Detroit en janvier 2017). Le montant arrière (pilier C) apparaît plus épais, mais d'après la découpe des vitres on devine ici un trompe-l'oeil, cachant une ligne plus élancée et élégante pour la version de série.

    S0-spyshots-porsche-panamera-turismo-371027.jpg


    L'auto viendra notamment concurrencer le Mercedes CLS Shooting Brake. La Ferrari GTC4Lusso, bien qu'évoluant dans la même catégorie des grands breaks luxueux à 4 places, se voudra encore plus sportive et exclusive, avec une motorisation V12 de 690 ch (toujours sans turbo) quand Porsche disposera de V6 (thermiques et hybrides) et V8. Une version électrique dans la lignée du concept "Mission E" reste bien sûr envisageable.


    S0-spyshots-porsche-panamera-turismo-371030.jpg

     

    S0-spyshots-porsche-panamera-turismo-371029.jpg

     

     

    par: Alain Dalberra

    Source : autoevolution

  • Il achète une Facel Vega rarissime aux enchères

    Pin it!

    Son amour pour les vieilles voitures l’a emmené une fois encore à Paris pour une vente aux enchères. Vincent Crescia s’est offert une nouvelle voiture de collection. Pas une Citroën, qu’il affectionne tant. Non, il s’agit cette fois d’une Facel Vega.

     

    Cet habitant de Saint-Blaise, propriétaire d’un garage spécialisé dans la restauration de voitures de collection, a déboursé 120'000 euros la semaine dernière pour acheter l’une des 150 Facel Vega Berline qui ont été produites. Cette voiture a été mise aux enchères après avoir été retrouvée dans une grange oubliée, parmi des centaines d’autres véhicules de collection dont la Ferrari d’Alain Delon.

    151210.jpg


    Rare et luxueuse

    Vincent Crescia rêvait depuis enfant d’être le propriétaire de ce modèle. « Cette marque de l’après-guerre n’a pas vécu longtemps car elle était trop luxueuse. Une voiture coûtait un bras à l’époque », explique-t-il. Réservés aux présidents ou aux stars, les Facel Vega étaient entièrement faites à la main. Ce qui pourrait poser quelques problèmes au garagiste de Saint-Blaise : « Je vais devoir faire fabriquer des pièces ! ».

     

    Destinée à être roulée, la voiture gris-bleu nécessitera surtout des travaux de remise en route. « Je vais la nettoyer, surtout pas la restaurer. Refaire la mécanique aussi ». L’idée étant qu’à terme, personne ne voie que des mains ont travaillé à sa remise en état. Vincent Crescia estime qu’il injectera encore près de 80'000 francs, sans parler des heures qu’il passera dessus, avec son équipe.

     

    Si tout va bien, on pourrait voir la célèbre Facel Vega rouler dans la région cet été. /abo

     

    Par: RTN.CH 10.02.2015